< Retourner

Basilique Sainte-Marie-Majeure

Santa Maria La Maggiore
  • Giorni Feriali

Comptant parmi les plus anciennes et étonnantes cathédrales de Rome, cette église date du Ve siècle. La basilique a mieux su préserver la splendeur originale de son intérieur que les trois autres principales basiliques patriarcales (Saint-Jean-de-Latran, Saint-Pierre et Saint-Paul-hors-les-Murs).

Elle a conservé son plan basilical du Ve siècle et abrite d'importantes mosaïques, des tombes élaborées et de somptueuses chapelles érigées par les papes des XVIe et XVIIe siècles. Au XIVe siècle, le clocher le plus haut de la ville y fut ajouté. Plus tard, au XVIIIe siècle, une nouvelle façade fut également ajoutée.

La légende raconte qu'elle a été dorée avec le premier or ramené du Nouveau Monde. Cette majestueuse église a été fondée par le pape Libère en 358 après J.-C. en tant que l'une des quatre basiliques papales de Rome, puis reconstruite sur ordre du pape Sixte III entre 432 et 440. Son clocher du XIVe siècle est le plus haut de la ville.

La basilique est remarquable par les mosaïques romaines du Ve siècle qui décorent sa nef, et son plafond à caissons, qui aurait été doré avec l'or ramené du Nouveau Monde.

L'église abrite également la tombe du Bernin, qui n'est autre que le sculpteur et architecte baroque le plus important d'Italie. Ironie du sort, l'homme qui a changé l'image de Rome grâce à ses formes sensuelles et ses fontaines élaborées est enterré dans une tombe si simple qu'elle passerait presque inaperçue.