< Retourner

Château Saint-Ange

Castel St. Angelo
  • Giorni Feriali

La construction de l'imposant château Saint-Ange débuta en 128 après J.-C., sur ordre de l'empereur Hadrien qui souhaitait en faire son mausolée et celui de sa famille. Elle fut achevée en 139 par son successeur Antonin le Pieux. Depuis lors, il a servi successivement de forteresse, de prison, de bastion militaire et de musée.

La tour ronde, jusqu'au premier bandeau, remonte à l'époque d'Hadrien, tandis que les niveaux supérieurs ont été ajoutés à la Renaissance et plus tard. La tour centrale, qui constituait autrefois la base d'une statue de l'empereur, a été remplacée par un ange en bronze.

Aujourd'hui, le château est un musée ouvert au public : le couloir intérieur en colimaçon qui mène à la chambre funéraire d'Hadrien est magnifiquement conservé. Les pièces supérieures et les cours, avec leurs décorations papales, valent également le détour. À l'entrée, un couloir en pierre en forme de colimaçon mène aux terrasses supérieures, qui offrent une vue spectaculaire sur la ville, sans oublier un café extérieur où faire une pause.

Le sixième étage abrite la Terrasse de l'ange, couronnée par une statue très ornée de l'archange Michel, réalisée en 1752 par l'artiste flamand Peter Anton van Verschaffelt (lieu du dénouement tragique dans « Tosca »).

Le château est relié à la basilique Saint-Pierre par le Passetto di Borgo, un passage fortifié long de 800 m, construit en 1277 sur ordre du pape Nicolas III pour permettre aux papes de fuir rapidement vers la forteresse en cas de danger, ce qui était assez fréquent. Des concerts de musique et de jazz sont par ailleurs organisés dans l'enceinte et autour du château et des jardins en été.