< Retourner

Circus Maximus

Circus Maximus
  • Giorni Feriali

Ce cirque, également appelé Grand Cirque, est le premier et le plus grand de Rome. Aujourd'hui, seule sa forme subsiste, car il a été pillé à maintes reprises par les bâtisseurs de l'époque médiévale et de la Renaissance à la recherche de marbre et de pierre. Situé dans la vallée entre le Palatin et l'Aventin, il représente le plus grand espace ouvert dégagé de la ville.

D'après Livy, il date de l'époque de Tarquin l'Ancien (600 av. J.-C.), qui l'aurait inauguré après une victoire sur les Latins. Il fut un temps où 250 000 Romains pouvaient se rassembler sur les sièges en marbre, tandis que l'empereur regardait les jeux depuis sa loge en haut du Palatin.

Ce que les Romains appelaient un « cirque » était en fait une grande arène entourée de rangées de sièges sur trois ou quatre côtés, utilisée surtout pour les spectacles ou les compétitions sportives. Après le Colisée, c'était la structure la plus impressionnante de la Rome antique, dans l'un des cadres les plus exclusifs.

Pendant des siècles, des courses de chars s'y déroulèrent sous les acclamations par milliers de la foule. Ses derniers jeux furent organisés en 549 après J.-C. sur ordre du Goth Totila, qui avait pris Rome à deux reprises. Après 549, le Circus Maximus n'a plus jamais été utilisé. C'est aujourd'hui un parc public non clos où aiment flâner les Romains.

Il offre une vue magnifique des sous-structures des anciens édifices sur les versants inférieurs du Palatin.