< Retourner

Colisée

Colosseum
  • Giorni Feriali
  • Giorni Festivi

Rome ne compte que très peu d'autres monuments anciens aussi bien conservés. Il s'agit du monument le plus visité de Rome, qui se dresse au centre de la ville, dans une vallée entre la Velia à l'ouest, l'Esquilin au nord et le Cælius au sud.

Le Colisée était autrefois utilisé pour les combats de gladiateurs, l'exécution des Chrétiens jetés aux lions et le divertissement public dont la cruauté était typique de l'Empire. L'intérieur dégage toujours une atmosphère extraordinaire, et le temple de Vénus d'Hadrien, qui n'est autre que le plus grand temple de Rome, ainsi que l'Arc de Constantin bien conservé se trouvent à proximité. Depuis l'Oppius où elle se trouve, la Domus Aurea, ou « Maison dorée » de Néron, surplombe le Colisée.

Il s'agit du plus grand amphithéâtre jamais construit par les Romains, et le nom « Colisée » se réfère probablement à la statue colossale de Néron, qui se dressait à côté de l'amphithéâtre. Son nom d'origine, « amphithéâtre Flavien », rendait hommage au nom de famille de Vespasien, qui initia sa construction en 70 après J.-C., et de son fils Titus, qui l'acheva dix ans plus tard.

Ce fut le premier amphithéâtre de la ville construit en pierre. Les trois styles classiques du monde antique (dorique, ionique et corinthien) sont représentés dans le monument, où ils se superposent sur différents niveaux.